Rechercher
  • matthieu davette

(Montréal 3) Suuns, Images du Futur

Mis à jour : mai 12

Ma Chronique Vinyle - Jour 8


L’autre jour, on en avait marre des « jumping jacks », pompes et autre « gainage ». En fin de journée, nous voulions des exercices rythmés, nous voulions danser. Quelqu’un a dit, « il nous faudrait de la musique ». J’aurais pu choisir n’importe quel morceau dansant sur Internet, mais j’ai eu envie de mettre un vinyle, bien sûr, et un « bon ». J’ai tout de suite pensé à Images du Futur des Suuns. Ceux qui les ont déjà vus en concert comprendront : même si certains titres sont sombres, les gens se mettent à danser de manière irrépressible à un moment donné. En 2016 au Cabaret Sauvage, j’avais devant moi un groupe de filles qui dansait comme en boîte de nuit et qui n’a pas arrêté de la soirée. Et c’était entraînant. Les Suuns sont un groupe de scène, ils ne l’ont jamais caché. Lorsqu’ils créent un morceau, ils se demandent toujours comment ils le joueront en concert. Sur Images du Futur, on retrouve ce côté entraînant du live, notamment sur « 2020 », un titre d’actualité, « Minor Work », « Sunspot » et « Bambi ». Ce disque a été enregistré en 2012 au studio Breakglass à Montréal, par Jace Lasek, le musicien de The Besnard Lakes. Il avait déjà travaillé sur leur précédent album, Zeroes QC, dont le titre découlait de leur premier nom de groupe The Zeroes, créé en 2007. Mais il y avait déjà les Zëro français, nés des cendres de Bästard, qui officient récemment sur scène avec Béatrice Dalle et Virginie Despentes. Le problème est sans doute plutôt venu des Zeroes californiens, un groupe de punk-rock créé en 1976 et qui réapparaissait cette année-là (2007). Quoiqu’il en soit, pour des raisons juridiques, le groupe montréalais a dû changer son nom et le traduire en… thaïlandais. Suuns, cette fois, est une pure émanation de Montréal. Les musiciens se sont rencontrés à l’école, là-bas, et ont fondé le groupe, dont les membres n’ont pas bougé depuis. L’ébullition et l’entraide étaient tels dans cette ville ces vingt dernières années, que c’est Jace Lasek lui-même qui a envoyé le premier enregistrement des Suuns au label Secretly Canadian. Le créateur du studio Breakglass agit toujours de la sorte. Il enregistre, et fait circuler ses productions. Tiens d’ailleurs, sur scène à l’époque de la sortie du disque Images du futur c’est un voisin, Radwan Ghazi Moumneh – de l’Hôtel2Tango, celui qui a enregistré Oiseaux-Tempête, pour ceux qui suivent - qui a accompagné la tournée des Suuns en tant qu’ingé son. Un vrai esprit communautaire. Et sinon, pour la gymnastique rythmique alors ? Images du Futur est juste parfait, bien mieux qu’Anne-Marie ou Pharrell Williams. (24/04/2020)

5 vues
Rejoindre mes abonnés

© 2023 par l'Amour du livre. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now